Gildan

Dernier rapport ESG

Soutenir nos employés du secteur manufacturier

Alors que la lutte mondiale contre la pandémie de coronavirus (COVID-19) continue de se dérouler, nous voulons prendre ce temps pour vous assurer que nous nous engageons à soutenir nos employés de du secteur manufacturier dans le monde entier.

Nos employés, notre responsabilité.

Il y a quelques mois, notre monde a dû faire face à des circonstances sans précédent. Avec la propagation de la COVID-19, les mesures de fermeture obligatoire imposées par les gouvernements au secteur privé et l’impact éventuel sur l’économie mondiale, de nombreuses usines partout dans le monde, y compris la nôtre, ont arrêté leur production et fermé temporairement leurs portes.

En cette période difficile, Gildan s’engage à soutenir ses employés. Notre modèle d’affaires particulier, qui consiste à être propriétaire des installations dans lesquelles nous fabriquons la grande majorité de nos produits, nous permet de travailler en étroite collaboration avec nos équipes locales, les gouvernements locaux, les ONG et les représentants syndicaux (le cas échéant). Ainsi, nous pouvons nous assurer que les droits de nos employés sont respectés et que ceux-ci reçoivent un soutien constant pendant cette crise.

Pendant que nos usines étaient inactives, la plupart de nos travailleurs ont été mis à pied temporairement; ce mécanisme prévu par la loi permet aux travailleurs suspendus de conserver leur contrat, leur ancienneté et tous les avantages d’ordre juridique auxquels ils ont droit. Pendant cette période, les travailleurs reçoivent également un soutien financier de Gildan et de leurs gouvernements respectifs. Dans certains pays où l’aide gouvernementale n’est pas disponible, Gildan est intervenue pour soutenir financièrement les employés.

 

None

“Prendre soin de nos gens a toujours été une priorité pour Gildan, et encore plus pendant cette période d’incertitude. Je tiens à vous assurer que Gildan maintient son engagement à l’égard de cet objectif alors que nous traversons la pandémie de COVID-19. Nos équipes travaillent fort pour assurer le bien-être de nos gens et la continuité de nos activités.”

- Claudia Sandoval VP, Citoyenneté corporative

Description de la situation par pays où Gildan est présent

Voici un résumé du soutien que nous offrons aux employés dans chaque pays où nous sommes présents :

États-Unis

À la suite de la fermeture de nos installations de fabrications et de distribution aux États-Unis le 23 mars 2020, nos employés de filature et bon nombre des employés à nos centres de distribution ont été mis à pied temporairement. Pendant cette situation, chaque employé a conservé son ancienneté au sein de l’entreprise ainsi que ses avantages sociaux, sans avoir à verser de cotisations.

Depuis l’avènement de la fermeture, nos employés ont également droit à des prestations de chômage dans les États où nous sommes présents, soit la Caroline du Nord, la Caroline du Sud, la Géorgie et la Floride. En outre, le gouvernement des États-Unis fournit une aide financière hebdomadaire jusqu’à la fin de juillet 2020, conformément à la loi CARES, aux employés qui ont été mis à pied en raison de la COVID-19.

Nos centres de distribution fonctionnent partiellement, pour distribuer des ÉPI et maintenir le service auprès de notre clientèle. Certaines de nos installations de filature ont également rouvert (mais à capacité réduite), pour produire du fil utilisé dans la fabrication d’ÉPI afin de répondre aux besoins de notre entreprise.

 

Honduras

Le 16 mars 2020, nous avons suspendu temporairement la production dans nos usines de fabrication au Honduras. Pendant cette suspension, l’entreprise a fait appel à différentes solutions financières, qui ont également fait l’objet de discussions avec les représentants syndicaux lorsqu’ils étaient présents, incluant le paiement direct du salaire minimum et des jours de vacances/fériés accumulés aux employés. L’entreprise a également participé à une trousse d’aide économique lancée par le gouvernement hondurien pour les employés dont le contrat de travail a été suspendu. Ce programme offre une aide financière aux familles, partiellement subventionnée par l’État et Gildan.

Pendant la suspension temporaire, les contrats des employés demeurent actifs et chaque employé conserve son ancienneté au sein de l’entreprise. Les employés continuent également d’avoir pleinement accès à leurs prestations de santé grâce aux mesures de sécurité sociale du pays.

Nicaragua

Le 23 mars 2020, nous avons suspendu temporairement la production de nos usines au Nicaragua. Pendant la suspension temporaire, les contrats des employés demeurent actifs et chaque employé conserve son ancienneté au sein de l’entreprise. Les employés continuent également d’avoir pleinement accès à leurs prestations de santé grâce aux mesures de sécurité sociale du pays. Les modalités de suspension, ainsi que les salaires versés pendant cette période ont été acceptés par avec les représentants syndicaux présents dans les installations et approuvés par le ministère du Travail du Nicaragua.

Un certain nombre de mesures financières sont mises en œuvre pour soutenir les employés pendant la suspension temporaire, y compris le paiement des jours de vacances accumulés ainsi qu’une subvention d’aide humanitaire. Ces mesures sont prises en charge par Gildan et représentent 50 % du salaire minimum national pour les employés payés directement ou indirectement à l’heure.

République dominicaine

Le 19 mars 2020, nous avons suspendu temporairement la production de nos usines de fabrication en République dominicaine. Pendant la suspension temporaire, les contrats des employés demeurent actifs et chaque employé conserve son ancienneté au sein de l’entreprise. Les employés continuent également d’avoir pleinement accès à leurs prestations de santé grâce aux mesures de sécurité sociale du pays.

Pendant les deux premières semaines de la suspension, les employés étaient payés en fonction de leurs vacances accumulées. Au cours des mois d’avril, mai et juin, Gildan a pu s’impliquer dans un programme gouvernemental appelé FASE, qui offre aux travailleurs 70 % du salaire minimum pendant que l’employeur a la possibilité de fournir le 30 % résiduel. Cette contribution de Gildan n’était pas exigée en vertu du programme, mais s’est faite sur une base volontaire.

Bangladesh

Le 28 mars 2020, nous avons suspendu temporairement la production de notre usine de textile et de couture au Bangladesh. Pendant cette suspension temporaire, les contrats des employés demeurent actifs, et chaque employé conserve son ancienneté au sein de l’entreprise.

Depuis l’avènement de la fermeture au Bangladesh, nous versons à tous les employés du secteur manufacturier 50 % de leur salaire, en plus des indemnités. Cela représente environ 70 % du salaire minimum national.

De plus, les travailleurs ont reçu les paiements applicables aux célébrations de l’Aïr, comme l’exige la loi, ainsi qu’à leurs jours de vacances accumulés ou congés acquis.

 

Des questions? Veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse [email protected]