Gildan

Dernier rapport ESG
3 février 2020

Gildan s’associe à un grand institut américain de recherche sur le cancer pour le projet de prévention du cancer du col de l’utérus en usine

À l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, journée consacrée à la sensibilisation au cancer et à sa prévention, Gildan met en lumière son partenariat significatif avec le Dartmouth-Hitchcock Norris Cotton Cancer Center (NCCC) et la Ligue contre le cancer du Honduras, dans le cadre du projet de prévention du cancer dans trois de ses installations de couture. 

Au Honduras, le cancer du col de l’utérus est l’une des principales causes de décès chez les femmes. Même si le test Pap – une méthode éprouvée pour la prévention du cancer du col de l’utérus – est une technique de dépistage bien connue et recommandée par le programme national hondurien de lutte contre le cancer, seulement 10 % des femmes se font tester chaque année.

Gildan sait que le cancer du col de l’utérus est un problème répandu au pays qui ne devrait pas être ignoré.

Par conséquent, Gildan s’est associée au NCCC, l’un des principaux instituts de traitement et de recherche sur le cancer aux États-Unis, afin de mettre en œuvre un programme de dépistage du virus du papillome humain (VPH) qui consiste à faire passer des tests aux femmes au moyen d’une nouvelle technologie moléculaire. Ensemble, ils ont invité les employées de trois installations de Gildan à se soumettre à un test de dépistage complètement gratuit, et ce, directement dans les cliniques de l’entreprise, ce qui rend le test encore plus accessible.

« Grâce au NCCC et à la Ligue contre le cancer du Honduras, plus de 2 000 femmes de notre entreprise ont pu avoir accès au test de dépistage du VPH, a déclaré Claudia Sandoval, vice-présidente, citoyenneté corporative chez Gildan. Nous sommes fiers d’avoir participé à ce projet de recherche médicale qui aidera le NCCC à identifier de nouveaux types de VPH en se servant de la technologie moléculaire. Ce projet contribuera également à réduire le nombre de cas de cancer du col de l’utérus, car nos employées pourront se faire tester à même nos installations », a-t-elle ajouté.