Efficacité énergétique et changements climatiques

Notre engagement

Faits saillants 2018

Consommation de l’énergie

Notre consommation d’énergie absolue est directement liée à nos émissions de gaz à effet de serre et aux répercussions sur les changements climatiques. Parmi nos ressources d’énergie principales, on compte la biomasse, l’électricité et le combustible de soute. En 2018, notre intensité énergétique a diminué de  5 % par rapport à 2017, mais a augmenté de 3 % par rapport à l’objectif de référence de 2015. Cette augmentation est largement attribuable aux augmentations globales du volume, à l’intégration des opérations de filature à intensité énergétique élevée dans notre réseau de fabrication et à l’utilisation de combustible de soute pendant le processus de développement de notre nouvelle installation textile Rio Nance 6.

MYPIORITY-ENERGYCONSUMPTION
Retour de condensats

Les condensats sont un sous-produit qui se veut le liquide chaud résultant de l’utilisation d’énergie-vapeur dans le cadre d’un processus de transfert thermique. Il s’agit d’un liquide chaud contenant des additifs chimiques qui peut être réutilisé pour produire de la vapeur, et ce, à seulement un tiers du coût de génération de vapeur à partir d’eau douce et de nouveaux produits chimiques.

 

En 2018, le taux de retour des condensats est passé à 95 % dans nos installations de fabrication de textile et de chaussettes en Amérique centrale et dans le bassin des Caraïbes et à 90 % dans notre installation intégrée du Bangladesh, ce qui se traduit par une conservation importante de l’énergie et de l’eau.

Émissions de GES

Dans le cadre de nos opérations, les émissions de gaz à effet de serre sont directement liées à la gestion de notre consommation d’énergie et aux sources d’énergie auxquelles nous avons recours. Notre priorité consiste à maximiser la quantité d’énergie renouvelable que nous consommons au moyen d’investissements dans nos systèmes de génération de la vapeur par la biomasse et dans des initiatives connexes. Nous avons également lancé plusieurs projets visant à capturer l’énergie thermique créée à même nos procédés pour la redistribuer dans d’autres systèmes dans le but de réduire nos besoins énergétiques dans leur ensemble.

En 2018, nous avons atteint notre cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre correspondant à 10 %, en grande partie grâce à un changement apporté à la méthodologie utilisée pour calculer nos émissions.

MYPIORITY-GHGEMISSIONS
Système biomasse – utilisation de l’énergie renouvelable pour produire de la vapeur
Système biomasse – utilisation de l’énergie renouvelable pour produire de la vapeur

Les systèmes par la biomasse de la Société au Honduras et en République dominicaine jouent un rôle clé dans la production d’énergie renouvelable : on brûle les déchets agricoles et de la production dans des chaudières extrêmement efficaces pour générer de la vapeur et de l’énergie thermique. Ces systèmes, combinés à d’autres systèmes, ont permis à la Société de générer 40 % de ses besoins énergétiques à partir de sources renouvelables.

Le procédé fondé sur la biomasse est considéré comme un procédé carboneutre parce qu’il empêche les matières biologiques de pénétrer les sites d’enfouissement où des gaz à effet de serre dangereux pourraient être émis au cours de la phase de décomposition. Les cendres issues du procédé demeurent biologiques et peuvent servir d’engrais efficace à faibles quantités de sulfure pour les procédés agricoles de la région.

Récupération d’énergie thermique
Récupération d’énergie thermique

L’énergie thermique générée dans nos systèmes par la biomasse sert essentiellement à créer la vapeur nécessaire à nos procédés de teinture et de finition ainsi qu’à créer de la chaleur pour nos séchoirs à textile et pour nos systèmes électriques auxiliaires dans tous nos procédés liés au textile. Nous avons mis en place des technologies novatrices visant à capturer l’énergie thermique à partir de ces procédés pour la réutiliser de façons multiples dans le but de réduire globalement nos besoins énergétiques.

Par exemple, nous avons intégré la tuyauterie d’effluents sortants dans le centre des conduites d’eau entrantes. Ainsi, nous pouvons transférer l’énergie thermique issue de nos effluents et l’utiliser pour démarrer le procédé de chauffage des conduites d’eau entrantes de façon efficace et gratuite. Des systèmes de récupération de la chaleur de l’eau chaude comme celui-ci ont été mis en place dans toutes nos installations textiles. En 2018, ce procédé nous a permis de capturer l’énergie thermique à même nos effluents et de réchauffer 5 100 000 m3 d’eau en ayant recours uniquement à l’énergie de nos eaux usées. Ce projet a contribué à réduire la quantité de vapeur nécessaire pour réchauffer le volume d’eau mentionné ci-dessus d’environ 195 000 tonnes, ce qui a généré une économie d’énergie correspondant au retrait de 4 400 voitures sur la route pendant une année.

Refroidisseurs à absorption
Refroidisseurs à absorption

Pour optimiser notre consommation d’énergie, nous avons installé des refroidisseurs à absorption qui convertissent l’énergie thermique à même la vapeur pour produire de l’eau froide destinée aux nombreux systèmes de climatisation de nos installations. En 2018, ce système a généré une économie d’énergie équivalant à la consommation de 10,9 millions de litres en combustibles fossiles.